Jean-Michel Guy

Jean-Michel Guy est ingénieur de recherche au ministère de la culture et de la communication (département des études, de la prospective et des statistiques). Il y conduit des études sociologiques, notamment sur les publics du spectacle vivant et du cinéma. Passionné de cirque, il est aussi l’auteur de Les arts du cirque en France en l’an 2000 (Chroniques de l’association française d’action artistique), de Avant-garde cirque ! Les arts de la piste en révolution (éditions Autrement, 2002), de nombreux articles critiques sur le sujet, co-auteur, avec Vincent de Lavenère et Eric Bellocq du livre Le chant des balles, jonglerie musicale (Editions de L’entretemps, 2004) et avec Philippe Ménard de la conférence spectacle Jongleur pas confondre (compagnie Non nova, 2004). Il a co-écrit, avec Charles Picq et Les Nouveaux Nez le film Un rêve de cirque, réalisé par Charles Picq (2002), et conçu avec Julien Rosemberg, les DVD Esthétiques du cirque contemporain (2007) et Le nuancier du cirque (2010). Il enseigne l’analyse critique à l’Ecole nationale des arts du cirque de Rosny sous Bois et au Centre National des Arts du Cirque. Cofondateur de La Scabreuse, il est co-auteur et metteur en scène des spectacles [ TAÏTEUL ] et La mourre. Il a également assité, pour l’écriture et la dramaturgie, Cahin Caha (pour Moby incarcéré), le GdRA (pour Singularités ordinaires), Géométrie variable (pour Dans la solitude des chants de coton..En rue), et Viola Ferraris (pour Nécessité fait l’oie).